Image glossaire

Glossaire

 

AVS : Auxiliaire de Vie Scolaire

C’est une personne (homme ou femme) recrutée pour aider à l’intégration scolaire de jeunes handicapés. Il faut en distinguer deux types:

  •  AVS ayant une fonction collective (AVS-co), orientées vers l’aide à une équipe d’école ou d’établissement, intégrant plusieurs jeunes handicapés (Classe d’Intégration Scolaire (CLIS) ou Unité Pédagogique d’Intégration (UPI).
  • AVS ayant une fonction individuelle (AVS-i), orientées vers l’aide à l’accueil et à l’intégration individualisés d’élèves handicapés. Cette aide est reconnue nécessaire par la Commission Départementale de l’Education Spéciale (CDES).

BCD : Bibliothèque, Centre de Documentation 


CLIS : Classe pour l’Inclusion Scolaire

La classe pour l’inclusion scolaire (CLIS) a pour mission d’accueillir de façon différenciée dans certaines écoles élémentaires ou exceptionnellement maternelles, des élèves en situation de handicap afin de leur permettre de suivre totalement ou partiellement un cursus scolaire ordinaire. Il en existe quatre catégories.

EVS : Emploi de Vie Scolaire

Les emplois vie scolaire sont des postes dans les écoles, les collèges et les lycées. Fonctions possibles :

  •  aide aux élèves handicapés
  •  assistance administrative, notamment aux directeurs d’école primaire
  • aide à l’accueil, à la surveillance et à l’encadrement des élèves
  • participation à l’encadrement des sorties scolaires
  • aide à la documentation
  • aide à l’animation des activités culturelles, artistiques ou sportives
  • aide à l’utilisation des nouvelles technologies.

Pour en savoir plus : http://www.education.gouv.fr/cid1123/les-emplois-vie-scolaire.html


MDPH : Maison du Handicap ou Maison départementale des personnes handicapées

Créées par la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005, les Maisons Départementales des Personnes Handicapées sont chargées de l’accueil et de l’accompagnement des personnes handicapées et de leurs proches. Il existe une MDPH dans chaque département, fonctionnant comme un guichet unique pour toutes les démarches liées aux diverses situations de handicap.

Pour en savoir plus : http://www.mdph.fr/


PPS : Projet Personnalisé de Scolarisation.

Comment le projet personnalisé de scolarisation est-il mis en place ? A la demande de l’élève, de ses parents ou de son représentant légal.

Toutefois, l’initiative du projet peut venir de l’équipe éducative. Dans ce cas, l’inspecteur d’académie informe la famille qui a 4 mois pour réagir, délai au-delà duquel la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) prend les mesures utiles pour favoriser le dialogue avec la famille.

L’équipe pluridisciplinaire de la MDPH évalue les besoins et les compétences de l’élève. Si les parents ou le représentant légal ne participent pas au processus d’évaluation, ils seront invités à s’exprimer. A la suite de l’évaluation, est proposé à l’élève un parcours de formation (via le projet personnalisé de scolarisation) favorisant, lorsque cela est possible, l’enseignement en milieu ordinaire. Ce projet constitue un élément du plan de compensation et prévoit les modalités de déroulement de la scolarité ainsi que les mesures permettant l’accompagnement de celle-ci. C’est sur la base de ce projet que la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées décidera de l’orientation de l’élève. Le projet est adressé au jeune ou à ses parents (s’il est mineur) qui disposent de 15 jours pour faire leurs observations. Pour chaque élève, l’équipe de suivi de la scolarisation procède au moins une fois par an à l’évaluation du projet et de sa mise en oeuvre.


RASED : Réseau d’Aides Spécialisées aux Enfants en Difficulté

Les personnels du RASED reçoivent les demandes d’aides de l’école, de la famille, des élèves. Le RASED prend en compte l’élève en difficulté dans la globalité de son comportement :

  • Avec les partenaires concernés, il étudie les situations de façon à dégager l’éventail des possibilités, à émettre des propositions et choisir les modalités de l’aide quand il y a lieu (dominantes pédagogique, rééducative, psychologique, extérieur à l’école…).
  •  Ensuite, l’intervenant concerné du RASED poursuit l’analyse des difficultés de l’élève, développe en fonction de ses compétences ses propres observations, conçoit et explicite avec le maître, avec l’enfant et sa famille, les conditions avec lesquelles l’action d’aide spécialisée sera entreprise.

Le RASED agit en coordination avec ses partenaires, mais ne se substitue pas à eux dans la prise en compte et la résolution des problèmes :

  • Il aide les personnes, la famille, l’école à prendre elles-mêmes les décisions utiles et à y donner suite en prenant activement la part qui lui revient.
  • Il coopère avec ceux qui le souhaitent, négocie avec eux de façon contractuelle les modalités de ses interventions.
  • Il apporte des hypothèses, des avis motivés, mais jamais il n’impose une décision, une action, une orientation : ces choix dont il est parlé avec l’enfant, appartiennent toujours au maître, aux parents, aux personnes libres et responsables dont les opinions sont finalement déterminantes.

 Infos RASED Chaville : GLOSSAIRE RASED CHAVILLE


TSA : Troubles Spécifiques des Apprentissages

Ce dépistage des troubles du langage est une priorité du Conseil Général des Hauts de Seine et de l’Inspection d’académie.

Pour en savoir plus : GLOSSAIRE TSA